Gestion du risque fournisseurs : acheteurs, cartographiez vos risques !

22

MARS 2018

Depuis la crise financière de 2008 puis les catastrophes naturelles au Japon (tsunami en 2011) et en Thaïlande (inondations en 2014) sans oublier l’effondrement de l’usine de textile au Bengladesh (Rana Plaza en 2013), la gestion du risque fournisseurs est devenue une priorité pour bon nombre de directions achats. Comment s’y prendre ?

La crise financière de 2008 a entraîné un certain nombre de faillites de fournisseurs de rang 1 (fournisseurs directs) et de rang 2 (fournisseurs de fournisseurs), et beaucoup de grands donneurs d’ordres ont pris conscience qu’ils étaient dépendants de la performance de leur panel et exposés à de nombreux risques : dépendance économique trop forte, défaillance d’un fournisseur-clé, monopole d’un fournisseur sur son marché, risques de rupture de la supply chain, fluctuation tarifaire des matières premières, incendie d’une usine, grève d’un transporteur, etc.

Face à une menace aussi protéiforme que le risque fournisseur, les directions achats ont aujourd’hui un rôle crucial à jouer dans l’identification et l’anticipation de ces risques via la mise en place d’une solide méthode de gestion.

Élaborez une cartographie des risques

Entreprendre une démarche de gestion des risques liés à ses fournisseurs nécessite un premier travail d’identification et de classement de ces risques au travers d’une cartographie dédiée. La cartographie, qui a fait son entrée dans les entreprises dans les années 2000, est un outil du processus de gestion des risques qui permet de représenter de manière synthétique et graphique les risques de l’entreprise, hiérarchisés selon ses propres critères et quelle que soit leur nature. Une cartographie qui se décline aujourd’hui au sein de nombreuses directions dont les achats.

Il existe cinq grandes familles de risques liés aux fournisseurs :

  • Les risques financiers (santé financière, trésorerie…)
  • Les risques contractuels (non-respect du contrat ou de la législation)
  • Les risques métiers (stratégie, performance…)
  • Les risques techniques (défaillance/rupture supply chain, qualité des produits, délais…)
  • Les risques en termes d’image (RSE)

Pour fonctionner correctement, cette cartographie doit vivre grâce à la mise à jour régulière des informations fournisseurs. Par ailleurs, les risques doivent être hiérarchisés en fonction des priorités de l’entreprise et en fonction de leur degré de nuisance (criticité) sur l’activité. Un travail qui permettra ensuite de mettre en place un plan d’action adapté à chaque type de risque ainsi qu’un outil de veille des fournisseurs désormais clairement identifiés.

Cette cartographie des risques permettra à l’entreprise et à la direction des achats d’anticiper les risques futurs, pour en limiter l’impact et pour agir en conséquence.

Pour aller plus loin

L’OBLIGATION DE VIGILANCE

Respectez-vous la réglementation en vigueur vis-à-vis de la gestion de vos fournisseurs ?

LIVRES BLANCS

Nous rédigeons des études en collaboration avec des experts du secteur.

ÉVÈNEMENTS

Venez nous rencontrer à nos évènements ou aux salons auxquels nous participons.

Provigis est Tiers Certificateur
et membre de la FNTC

ADRESSE

Provigis – Groupe Freelance.com
Paroi Nord de la Grande Arche
1 parvis de La Défense
92044 Paris la Défense cedex

SUIVEZ-NOUS