Projet interbancaire & Provigis

Provigis, plateforme de conformité fournisseurs du Groupe Freelance.com, a été sélectionnée suite à l’appel d’offres inter-bancaire lancé conjointement par les groupes Crédit Agricole SA, BNP Paribas et Société Générale

Afin de répondre au besoin de vigilance quant à la conformité de leurs fournisseurs, les Directions des Achats respectives des groupes BNP PARIBAS, CREDIT AGRICOLE S.A. et SOCIETE GENERALE ont retenu la plateforme Provigis. Ainsi, celles-ci vont bénéficier pleinement de l’effet mutualisation puisque un grand nombre de fournisseurs communs utilisent déjà gratuitement Provigis pour le dépôt des documents requis par les articles D.8222-5 et D.8254-2 du Code du Travail. En matière de reporting global sur le devoir de Vigilance notamment vis-à-vis de la BCE une unique trace d’audit simplifierait les procédures. BPCE également rejoint le consortium.

accord-banques-reference-client-interbancaire

Le principal bénéfice apporté par la solution est l’engagement de vérification et la preuve de l’authenticité des documents réglementaires et légaux ainsi que la co-traitance avec le secteur adapté et protégé pour les opérations à plus-value humaine:

  • Dépôt gratuit par le fournisseur de l’ensemble de ces documents (tous formats acceptés, accès multi-support, hotline téléphonique)
  • Contrôle de la validité des documents obligatoires et complémentaires (dates de validité, détection des faux…)
  • Délivrance d’un certificat de conformité
  • Assurer un service équivalent pour les fournisseurs étrangers
  • Garantir des taux élevés en matière d’adhésion et de conformité par un processus continu de relances téléphoniques
  • Intégration aux différents SI Achats des bénéficiaires
documents-banques-fournisseurs-projet-interbancaire

« Avec nos trois grands concurrents, BNP Paribas, BPCE et Société Générale, nous disposons de 30 % de fournisseurs communs environ. Pour la collecte des documents légaux de nos fournisseurs, nous avons choisi en 2017 le même prestataire, Provigis. Depuis notre changement de prestataire en début d’année, notre taux de retour sur les documents collectés a déjà augmenté de dix points. En mutualisant la collecte, chaque établissement parvient à capter les réponses d’un plus grand nombre de fournisseurs. Autant, en matière de clients, il n’est pas question de partager nos connaissances et notre savoir-faire pour les entreprises notamment, où la concurrence est forte, autant pour les fournisseurs nous entendons amplifier nos efforts, pour réduire les coûts et leur simplifier la tâche », indique Maxime Genestier, Secrétaire Général Crédit Agricole SA.

“Pour le directeur général délégué du Crédit Agricole, Xavier Musca, la question de la survie ne se pose pas dans des termes aussi chauds que dans une filière électronique française rescapée. Il a néanmoins su faire écho aux préoccupations de ses voisins de table-ronde en rappelant l’initiative conjointe de sa direction achats avec celles de ses concurrents Société Générale, BPCE et BNP Paribas qui ont signé un contrat commun avec Provigis pour le suivi des documents légaux de ses fournisseurs. « Si nous voulons préserver notre modèle nous devons entrer dans cette démarche de filière de confiance », a également abondé l’ancien secrétaire général de l’Elysée sous Nicolas Sarkozy.”

Demande de démo
* champs obligatoires